. .

 | 
 

 [center][b]c est l un des maladie-enfin on ne peut dire maladie -c est l un des syndromes(plusieurs maladies et symptomes) du siecle . on a pas pu encore trouver une explication..mais essaye toujours.. ambm1:[/center][/b]

   
ambm1

avatar


: 59
: 29
/ : etudiant universitaire
: depend de plusieurs parametres
: 26/07/2008

: [center][b]c est l un des maladie-enfin on ne peut dire maladie -c est l un des syndromes(plusieurs maladies et symptomes) du siecle . on a pas pu encore trouver une explication..mais essaye toujours.. ambm1:[/center][/b]   2008-07-29, 12:20 am

___________________
________________________________________

_____________________
c est l un des maladie-enfin on ne peut dire maladie -c est l un des syndromes(plusieurs maladies et symptomes) du siecle . on a pas pu encore trouver une explication..mais essaye toujours.. ambm1

[left]Description mdicale
Symptmes
Personnes risque
Facteurs de risque
Prvention
Traitements mdicaux
Approches complmentaires
Lopinion de notre mdecin
Sites dintrt
Rfrences

________________________________________
Description mdicalehaut
Le syndrome mtabolique, galement connu sous le nom syndrome X, nest pas une maladie spcifique, mais dsigne plutt une srie de problmes lis un mauvais mtabolisme corporel : hauts taux dinsuline et de cholestrol, hypertension et excs de poids. Il constitue un stade prcoce de plusieurs maladies graves, comme le diabte de type 2, les troubles cardiovasculaires et les accidents vasculaires crbraux (AVC).
Bien que lhrdit soit une des causes de ce syndrome, la grande majorit des cas sont plutt lis un style de vie sdentaire et une mauvaise alimentation. Le syndrome mtabolique est surtout prsent chez les adultes, mais en Occident, on lobserve de plus en plus chez les jeunes adultes, et mme chez les enfants1. Le syndrome mtabolique est maintenant tellement rpandu quon estime quun Amricain adulte sur quatre en est atteint, soit environ 47 millions de personnes. De plus, certains experts croient que le syndrome mtabolique dpassera bientt le tabagisme comme premire cause de maladies cardiovasculaires dans la population amricaine2. En Europe, la prvalence du syndrome mtabolique est estime 15 % chez les adultes3.
Dfinir le syndrome mtabolique
La dfinition du syndrome mtabolique varie quelque peu selon les pays ou les organismes de sant, mais celle qui a t formule par le groupe de travail amricain National Cholesterol Education Program est largement accepte. Selon ce groupe dexperts, il y a syndrome mtabolique lorsque trois ou plus des facteurs de risque suivants sont prsents4,23 :
Surpoids ou obsit, surtout lobsit abdominale (la concentration de graisse la taille). Lobsit abdominale est dtermine par le tour de la taille dun individu et diffre selon le sexe : suprieure 88 cm (35 po) chez les femmes et suprieure 102 cm (40 po) chez les hommes.
Taux lev de triglycrides sanguins : gal ou suprieur 1,7 mmol/l ou 150 mg/dl.
Hypertension artrielle : suprieure 130 mm Hg/85 mm Hg.
Faible taux de cholestrol HDL ( bon cholestrol) : infrieur 1,0 mmol/l (39 mg/dl) chez les hommes et 1,2 mmol/l (46 mg/dl) chez les femmes.
Glycmie leve : gale ou suprieure 6,1 mmol/l ou 110 mg/dl. On la mesure grce un test effectu jeun.
N.B. Les mesures en mmol/l sont utilises peu prs partout dans le monde, sauf aux États-Unis, o lon se sert plutt de la mesure en milligrammes par dcilitres (mg/dl).
Ces facteurs de risque font actuellement lunanimit, mais la liste devrait continuer de sallonger au fur et mesure que se poursuivront les recherches, ce qui pourrait, avec le temps, modifier la dfinition mme du syndrome mtabolique. Par exemple, linflammation, telle que mesure par la prsence de la protine C-ractive, pourrait bientt en faire partie5.
Évolution et interrelation des facteurs de risque
La principale cause du syndrome mtabolique est la rsistance linsuline ou insulino-rsistance. Linsuline, une hormone produite par le pancras, est un peu comme une cl qui permet aux cellules de souvrir pour absorber le glucose (sucre), contribuant ainsi sa rgulation. Si les cellules deviennent insulino-rsistantes (la cl ne fonctionne plus), elles nabsorbent plus bien le glucose malgr la prsence de linsuline. Le glucose se retrouve alors en trop grande concentration dans le sang, et en manque dans les cellules (voir le schma ci-dessous et la fiche Diabte). Pour remdier la situation et maintenir un taux de sucre adquat, le pancras doit produire toujours plus dinsuline. Un jour ou lautre, le pancras narrive toutefois plus compenser, et la glycmie (le taux de sucre dans le sang) devient trop leve.

Linsulino-rsistance est aussi lie de prs au surpoids, surtout lobsit abdominale, puisque les cellules adipeuses en excs libreraient un signal chimique qui rendrait inoprants les rcepteurs dinsuline des autres cellules, rduisant par le fait mme leur capacit dabsorber le sucre.
Une glycmie leve augmente le risque de maladie cardiovasculaire, car elle peut faire augmenter les taux de cholestrol et de triglycrides (lipides sanguins), et ainsi endommager les parois artrielles. Trop de sucre dans le sang peut aussi causer de lhypertension. De plus, en secrtant des concentrations dinsuline anormalement leves, le pancras risque de sessouffler avec les annes et la longue, lhyperglycmie pourra entraner un risque de diabte de type 2.
Mais tant que le pancras russit maintenir une glycmie peu prs normale, le syndrome mtabolique est difficile, voire impossible, dtecter par les tests de glycmie standard.
Complications
Diabte de type 2.
Maladies cardiovasculaires.
Syndrome ovarien polykystique (SOP). Le lien entre le syndrome mtabolique et le SOP nest pas tout fait compris. Il se pourrait que le syndrome mtabolique soit la fois un facteur de risque et une consquence du SOP, un trouble mtabolique qui peut entraner une infertilit cause dune absence dovulation. Beaucoup de femmes touches par le SOP souffrent aussi de surpoids et dinsulino-rsistance : le traitement initial de ces deux syndromes est donc semblable6,7.
Les chercheurs souponnent galement un lien entre le syndrome mtabolique et dautres maladies graves comme le cancer du sein, de lutrus, de la prostate et du clon ou la maladie dAlzheimer, mais ce point est encore ltude.

Symptmes
haut
Le syndrome mtabolique ne prsente pas de symptmes particuliers. Le diagnostic est tabli par un mdecin de famille selon les facteurs de risque numrs ci-dessus. Cela dit, lorsquil y a manifestations de symptmes, cela indique que le syndrome mtabolique sest transform en un problme plus grave comme un diabte de type 2 ou une maladie cardiovasculaire comme lathrosclrose.

Personnes risque
haut
Si le syndrome est plus frquent chez les femmes de plus de 60 ans et les hommes de plus de 50 ans, la tendance occidentale la sdentarit et lembonpoint fait en sorte quil atteint des personnes de plus en plus jeunes. En effet, une enqute mene en 1999 au Qubec auprs de 2 244 coliers de 9, 13 et 16 ans rvle que, dj cet ge, 11,5 % dentre eux souffrent du syndrome mtabolique1.
Personnes ayant des antcdents familiaux de diabte de type 2.
Personnes dorigine hispanique, afro-amricaine, amrindienne ou asiatique.
Femmes atteintes du syndrome ovarien polykystique.


Facteurs de risque
haut
Sdentarit.
Embonpoint ou obsit (un indice de masse corporelle de 25 ou plus; pour calculer votre poids sant, faites notre test Quel est votre indice de masse corporelle?).
Hypertension (tension artrielle suprieure 130 mm Hg/85 mm Hg).
Faible taux de cholestrol HDL ( bon cholestrol) et taux lev de triglycrides.
Antcdents de diabte gestationnel ou avoir donn naissance un bb de plus de 4 kg (9 livres).

Prvention
haut
Pourquoi prvenir?
Des changements aux habitudes de vie suffisent pour agir de faon apprciable sur les facteurs de risque du syndrome mtabolique et ainsi rduire les risques de maladies cardiovasculaires et de diabte.
Au cours de deux tudes cliniques rcentes menes en Finlande (522 sujets suivis durant 3,3 ans8) et aux États-Unis (3 224 sujets suivis durant 2,8 ans9), une perte de poids denviron 4 % et de 20 30 minutes dactivit physique par jour ont permis rduire de faon spectaculaire (58 %) lincidence du diabte chez des personnes obses souffrant dinsulino-rsistance. De plus, au cours de lessai men aux États-Unis, le changement des habitudes de vie a t nettement plus efficace pour prvenir le diabte de type 2 quun mdicament hypoglycmiant (metformine)9. Les conclusions dune tude clinique antrieure (577 sujets suivis durant six ans) mene en Chine allaient dans le mme sens : le recours lexercice physique et un rgime alimentaire faible avait fait baisser lincidence du diabte de 42 %10.
Mesures de dpistage
Un suivi mdical rgulier permet de dceler la plupart des facteurs de risque du syndrome mtabolique. Ce suivi est essentiel pour viter lvolution du syndrome vers des maladies comme le diabte de type 2 ou des troubles cardiovasculaires.
Mesures prventives du syndrome mtabolique et de ses complications
Faire de lactivit physique. Lactivit physique arobique (toute activit stimulant le bon fonctionnement du systme cardiovasculaire par une augmentation du rythme cardiaque) est un des meilleurs moyens de prvenir la rsistance linsuline. En effet, le travail des muscles force labsorption du glucose par les cellules musculaires, mme en cas de forte rsistance linsuline, ce qui permet de rduire la glycmie et le taux sanguin dinsuline. De plus, un programme dactivit physique rgulier peut entraner une perte de poids, ce qui, en cas dembonpoint, est un autre moyen de diminuer le risque de complications du syndrome mtabolique. On recommande gnralement un minimum de 30 minutes dactivit modre ou intense, idalement tous les jours, sinon au moins cinq jours par semaine (marche rapide, nage, jogging, cyclisme, etc.).

Adopter une alimentation saine, riche en fibres et faible en gras. Lalimentation saine rduit tous les facteurs de risque du syndrome mtabolique. On recommande tous les patients, peu importe leurs troubles spcifiques, un rgime riche en fruits et lgumes, en grains entiers, en gras monoinsaturs et en produits laitiers faibles en gras. Par exemple, au cours dune rcente tude italienne randomise mene auprs de 180 patients atteints de syndrome mtabolique, on a conseill la moiti dentre eux un rgime de type mditerranen (rgime riche en grains entiers, en fruits et lgumes, en noix et en huile dolive) et lautre moiti un rgime prudent (de 50 % 60 % de glucides, de 15 % 20 % de protines et moins de 30 % de matires grasses). Aprs deux ans, seulement 40 des patients ayant suivi le rgime mditerranen prsentaient encore des facteurs du syndrome mtabolique, comparativement 78 patients dans le groupe tmoin11. Au cours dune tude antrieure portant sur 120 femmes obses, ce mme rgime mditerranen et un programme dactivit physique avaient donn de bons rsultats au chapitre de la perte de poids et de la rduction de la rsistance linsuline et des marqueurs de linflammation (protine C-ractive, interleukine-6). Par ailleurs, une tude rcente portant sur 42 sujets atteints du syndrome mtabolique indique que lajout de 21 g par jour de fibres de bl un rgime alimentaire riche en fibres a fait baisser de faon significative lhypertension, la glycmie et le taux de cholestrol des participants, par rapport seulement un rgime riche en fibres12.

Le fait de rduire lapport calorique en diminuant la taille des portions aurait aussi un effet positif, mme en absence de perte de poids. On recommande galement de :
- restreindre sa consommation de gras saturs pour rduire linsulino-rsistance;
- limiter sa consommation de sel pour abaisser la tension artrielle;
- rduire sa consommation de glucides index glycmique lev pour abaisser les taux de triglycrides2.

Perdre du poids. Lembonpoint est, avec la sdentarit, la premire cause du syndrome mtabolique. Lembonpoint abdominal est particulirement en cause dans linsulino-rsistance et ferait augmenter le risque dathrosclrose5.
Traitements mdicaux
haut
Puisque le syndrome mtabolique na t bien dfini que tout rcemment, son traitement spcifique est encore largement ltude. Les chercheurs se questionnent sur la pertinence de traiter le syndrome mtabolique comme un tout, plutt que de rduire les facteurs individuels un un grce des traitements classiques (pour lhypertension, lhypercholestrolmie, etc.)13. Pour linstant, lobjectif principal du traitement consiste abaisser les risques de souffrir dun trouble plus grave.
Habitudes de vie
Lorsque le diagnostic de syndrome mtabolique est pos, le mdecin traitant propose dabord une modification importante des habitudes de vie pour tenter de freiner la progression du syndrome et en viter les complications14, ce qui rejoint plusieurs des stratgies de prvention mentionnes plus haut :
Adopter un rgime riche en fibres alimentaires, faible en gras saturs et pauvres en aliments index glycmique lev.
Perdre du poids, surtout sil sagit dembonpoint abdominal.
Faire de lactivit physique : au moins 30 minutes dexercice par jour tous les jours, sinon cinq jours par semaine.
Arrter de fumer.
Être suivi rgulirement par son mdecin.
Tel que mentionn plus haut, trois tudes de grande envergure dmontrent lefficacit de la combinaison rgime alimentaire sain/perte de poids/activit physique pour rduire le risque dtre atteint dun diabte de type 28-10.
Mdicaments
Lusage de mdicaments pour traiter le syndrome mtabolique est encore ltude. Certains se sont cependant rvls efficaces pour prvenir les complications lies au syndrome mtabolique au cours dtudes de grande envergure. Par exemple, les hypoglycmiants utiliss pour traiter le diabte de type 2 comme le metformin (Glucophage) peuvent aider contrer linsulino-rsistance chez les personnes atteintes de syndrome mtabolique.
On traite parfois lobsit lie au syndrome avec des mdicaments pour couper lapptit (sibutramine) ou pour inhiber labsorption de gras (orlistat). Le traitement de lhypertension ou de lhypercholestrolmie, ainsi que lutilisation de laspirine, font partie des stratgies pour prvenir les maladies cardiovasculaires. Pour le moment, cependant, il nexiste pas de mdicament ciblant exclusivement le syndrome mtabolique.
.
    
wal12

avatar


: 109
: 30
/ :
:
: 08/07/2008

: : [center][b]c est l un des maladie-enfin on ne peut dire maladie -c est l un des syndromes(plusieurs maladies et symptomes) du siecle . on a pas pu encore trouver une explication..mais essaye toujours.. ambm1:[/center][/b]   2008-09-11, 11:53 am

Merci pour l'effort happy

_________________



www.islam-center.com/ac/?video=show&show=359#player



<center><iframe align="center" id="IW_frame_1438" src="http://www.tvquran.com/add/index.htm" frameborder="0" allowtransparency="1" scrolling="no" width="302" height="334"></iframe></center>
    
 
[center][b]c est l un des maladie-enfin on ne peut dire maladie -c est l un des syndromes(plusieurs maladies et symptomes) du siecle . on a pas pu encore trouver une explication..mais essaye toujours.. ambm1:[/center][/b]
    
1 1
 
-
» 
» [center][b] [/b][/center]
»  Wall Street 2 Money Never Sleeps 2010 TS 350
» RC servo controlling
»  TEXON CENTER

:
 ::   ::  -